Le Cyprès





LE CYPRÈS

Informations générales

Nom latin : Cupressus sempervirens

Nom botanique : cyprès

Famille : Cupressaceae

Origine : Sud-Est de l'Europe et Ouest de l'Asie

Nous sommes début avril et c'est la pleine saison. Avec le retour du soleil, des promenades en plein air et.. des allergies, je pense au cyprès !

Nous avons beau être masqué, cela n'empêche pas d'en respirer, d'en avoir dans les yeux ou les cheveux.

 

Un peu d'histoire..      

Selon la légende, le Cyprès était autrefois un jeune garçon appelé Cyparisse chéri des dieux et des hommes, qu'Apollon aimait tendrement. Cet adolescent d'une grande beauté tua par mégarde - avec un javelot - le cerf auquel il était fort attaché.

Il exprima son amère douleur et ses regrets dévorants en priant les dieux de rendre sa peine perpétuelle et ses larmes éternelles. Apollon affligé de la perte de son ami, le changea en un Cyprès qui devint l'emblème du deuil, de la mort et de la mélancolie. Depuis, cet arbre funeste qui élance ses tristes rameaux vers le ciel est l'ornement des bûchers, des ombres et de nos tombes !

Chez les Grecs et les Romains, le cyprès symbolise le deuil. Il ornait les nécropoles, car il était censé communiquer avec les régions souterraines et de ce fait lié au culte d'Hadès, dieu des Enfers.

Chez les Egyptiens, le cyprès symbolise le deuil mais aussi l'immortalité, une symbolique plus gaie. Les égyptiens utilisaient plus précisément son bois odoriférant proche de l'encens, réputé imputrescible, pour la fabrication des sarcophages. Son feuillage toujours vert et donnant quasiment toujours des fruits contribuent au symbole d'immortalité.

C'est d'ailleurs pour ça qu' il est utilisé pour la fabrication des cercueils des papes et des dignitaires religieux.



Un peu de botanique..    

Vous avez sûrement tous en tête quelques peintures de Van Gogh ? Un magnifique paysage de Provence avec un ciel bleu, avec de la lavande et des cyprès?

Dressé comme un pinceau d'un vert sombre et mat, cet arbre demeurre silencieux et immobile. Comment pourrait-on imaginer sans lui les paysages du Midi ? 

Pourtant, le cyprès n'est pas originaire de Provence ni d'Italie ; sa patrie est l'Asie occidentale, son aire originelle se situerait dans les montagnes du nord de l'Iran. 

Mais depuis des millénaires, l'homme l'a planté sur tout le littoral méditerranéen de l'Europe. Ici, aligné, il protège les cultures contre le mistral.

Le cyprès est un grand arbre étroit au feuillage persistant, maintenant typique des régions méditerranéennes. Il tire son nom, cupressus, de cyprus, qui indiquerait une origine chypriote. 

Haut d'environ 30 m, le cyprès est caractérisé par un tronc droit fuselé à écorce grisâtre et crevassée. Le bois est très dur et imputrescible. Il est orné de feuilles mâles jaunâtres et de feuilles femelles vert-jaunes qui sont séparées et forment des petits chatons terminaux. Elles se présentent sous forme d'aiguilles pointues. Il est aussi orné de noix. Ces noix de cyprès, appelées également « cônes » sont cueillies avant leur maturité pour être utilisées en phytothérapie.

Il fleurit de mars à avril.

Le cyprès produit beaucoup de pollen, cause de nombreuses allergies. 

 

Usage des anciens

Les tablettes cunéiformes de Gilgamesh attestent déjà que le cyprès était une des plantes principales de la pharmacopée des assyriens et des babyloniens.

Il y a quelques 4.000 ans, on employait l'huile extraite de ses feuilles et de ses galbules contre tous les désordres du système veineux, en particulier les hémorroïdes, les varices, les troubles de la ménopause.

Un peu plus tard - au Vème siècle avant J.C - Hippocrate soulageait les affections urinaires et Galien au IIème siècle après J.C., la diarrhée. 

Au IIIème siècle après J.C., le philosophe chrétien Origène voyait dans le cyprès l'image des vertus spirituelles, la bonne odeur qu'il répand étant celle de la sainteté = odeur d'encens.

En Provence où le cyprès fait partie du paysage, les propriétaires des mas plantaient deux cyprès à l'entrée de la propriété. Ces cyprès étaient destinés en plus de la marque d'entrée dans la propriété à devenir les futures poutres maîtresses du toit du mas quand viendrait le temps de refaire la toiture.




Usages de nos jours racine          

Partie utilisée : Noix

Préparation : Décoction

A quoi sert le cyprès ?

Le cyprès est idéal pour la circulation et l'activité veineuse !

  • Protecteur du système vasculaire et vasoconstricteur. Anti-inflammatoire et astringent, le cyprès soulage les personnes souffrant de jambes lourdes, varices et hémorroïdes.
  • Tonique veineux : il soulage les personnes souffrant de pathologies veineuses, jambes lourdes, oedèmes des membres inférieurs, varices. 
  • Vasoconstricteur : il calme les hémorragies utérines durant la ménopause. En renforçant le tonus de la vessie, il lutte contre l'incontinence et le syndrome prostatique.
  • Rééquilibrant nerveux : le cyprès renforce le système nerveux, il aide à retrouver calme et concentration. 
  • Fébrifuge, antitussif et antispasmodique : le cyprès est préconisé en cas de grippe, toux et autres affections respiratoires.
  • Antiseptique (désinfectant) interne et externe,
  • Bienfaits pour la peau : affections dermatologiques, amélioration de l'esthétique de l'épiderme, acné, etc.



Précautions d'emploi :


Déconseillé lors d'une grossesse, pendant la période d'allaitement.

Déconseillé en cas de maladie auto-immune.

 

Si vous avez besoin d'un conseil personnalisé.

Si vous avez des questions sur les plantes, les tisanes ou comment se soigner avec des produits naturels, n'hésitez pas à me contacter ;)

Laissez-moi prendre soin de vous !

Paul Sammut,

Docteur en Pharmacie & Herboriste

04 66 67 21 54

Herboristerie Sammut - Nîmes, Gard - France

Email : herboristeriedudocteursammut@gmail.com

 

Pour avoir des informations sur d'autres plantes , par ici la lecture !

Le Romarin

La Cannelle

Le Bouleau

L'Asperge

Le Cerisier

La Valériane