Connaissez-vous vraiment le Romarin ?

Une plante aux vertus thérapeutiques méconnues

Cette plante, plutôt connue pour agrémenter les barbecues, possède des vertus médicinales insoupçonnées pouvant vous soulager au quotidien, des rhumatismes à la chute des cheveux en passant par le foie.

Le Romarin Rosmarinus Officinalis, est une plante aromatique de chez nous, qui agrémente parfaitement les viandes et les poissons lors des grillades estivales. Mais elle est toute aussi voire plus intéressante et pertinente à consommer pendant la saison hivernale ! Que ce soit d’un point de vue digestif et corporel.

Un peu de botanique

Le romarin est un arbuste originaire de la région méditerranéenne, une région où il fait chaud et sec !

Il s’est adapté à une région sèche et ensoleillée grâce à ses feuilles en aiguille qui diminuent la surface de contact avec le soleil, et évitent ainsi l’évaporation de l’eau. De la même façon, tout comme l’Olivier, les feuilles sont “vernies” sur le dessus pour mieux se protéger du soleil et blanches sur le dessous pour capter l’eau.

Son feuillage est “persistant” : les feuilles ne tombent pas, et le romarin va pousser sous forme de petits bosquets. Il aime les sols calcaires et il est très résistant au soleil mais aussi à des températures qui peuvent aller jusqu’à -20C.

La floraison a souvent lieu en mars avril mais sachez que, dans la région méditerranéenne, il peut fleurir tout au long de l’année, 2 à 3 fois par an. Il n’est pas rare de voir un bosquet de romarin non fleuri, suivi plus loin d’un autre arbuste en fleur.

Un peu d’Histoire

Le romarin était utilisé il y a fort longtemps. On en retrouve des traces dans les tombes égyptiennes.

Mais c’est surtout à partir du 14e siècle que le romarin fait de plus en plus parler de lui pour la simple et unique raison qu’il entre dans la composition de l’eau de la reine de Hongrie, le premier parfum occidental !

L’histoire se déroule en 1370 et selon la légende un ermite l’aurait offert à la reine de Hongrie, Isabelle alors âgée de 72 ans ! Celle-ci utilisa *”*l’eau miracle” pendant un an et, atteinte des maux de la vieillesse, elle recouvra alors sa santé, sa forme et la beauté de ses vingt ans.

“Moi Dona Isabelle Reine de Hongrie, étant âgée de soixante et douze ans, fort infirme et goutteuse, usait un an entier de la suivante recette (…) Laquelle fit tant d’effet, qu’en même temps je guéris et recouvrais mes forces, en sorte que paraissant belle à chacun, le Roi de Pologne me voulut épouser : ce que je refusais”.

Très utilisée par notre Marquise de Sévigné avec son post #eaumiraculeuse : “elle est divine, je m’en enivre tous les jours. C’est une folie comme le tabac, je la trouve bonne contre la tristesse, c’est le soulagement de tous mes chagrins”.

Le Romarin était surtout utilisé pour ses propriétés aromatiques et cosmétiques et c’est par la suite qu’on lui a découvert des propriétés thérapeutiques.

Côté thérapeutique

Le romarin peut etre utilisé par voie externe :

  • Le romarin possède des tanins. Et les tanins sont astringents, donc efficaces en lotion sur la peau pour un teint frais avec un effet tenseur en utilisant l’hydrolat du romarin.
  • Le romarin possède une action tonique qui améliore la circulation cérébrale, efficace en lotion pour entretenir sa chevelure et agir sur la repousse des cheveux.

Le romarin possède également des belles propriétés en usage interne :

  • il est très utile en fin de repas car il favorise la digestion des lipides.
  • le romarin est amer et tout ce qui est amer… est bon pour le foie : Il va permettre de stimuler la vésicule biliaire et décongestionner le foie.
  • le romarin est utile en cas de fatigue : c’est pour cette raison que les anciens le donnaient en convalescence. D’ailleurs si un jour vous êtes à cours de café, vous pouvez faire une infusion de romarin le matin : vous n’aurez pas l’acidité du café et votre cerveau se réveillera également !
  • le romain possède du cinéole, un phénol qui va avoir des propriétés antiseptiques et expectorantes. Notre romarin peut être utilisé en cas d’encombrement bronchique, ou pour soigner vos petites blessure en écrasant des feuilles de romarin sur vos petites plaies, si vous êtes en balade dans la nature et que n’avez pas de produit antiseptique sous la main.

Les jolies fleurs bleues peuvent être utilisées dans la cuisine pour le côté décoratif et vous pouvez les manger.

Utilisation d’huile essentielle de Romarin

Souvent vous entendrez parler d’huiles essentielles de romarin différentes. Elles proviennent toutes du romarin mais ce qui les différencie : l’exposition au soleil et la richesse des sols. Leur composition peut varier et certains phénols peuvent se développer plus que d’autres.

Ainsi vous pourrez trouver 3 huiles essentielles différentes :

  • La romarin à camphre va agir sur le système neuromusculaire => sur tout ce qui est douleurs, arthrite,
  • Le romarin à cinéole est expectorant.
  • Le romarin à verbénone est actif sur les problèmes digestifs et hépatiques. Mais attention à forte dose il est neurotoxique.

Quelques petites astuces !

Les compresses de Romarin :

Faire une infusion de romarin et imbiber les compresses et appliquer, au besoin, sur les parties à traiter. On peut également utiliser cette solution pour les problèmes rhumatismaux ou pour désinfecter une blessure.

La lotion à frictionner :

Verser quelques gouttes (2 %) d’huile essentielle dans de l’alcool modifié ou de l’huile végétale (calendula, arnica…) ce mélange alcool – romarin doit être utilisé en friction pour des douleurs articulaires de type arthrite, rhumatisme ou pour désinfecter.

Le mélange huile végétale – romarin pourra être utilisé pour les douleurs musculaires et les troubles de la circulation.

Le bain fortifiant :

Ajouter 1 litre d’infusion de romarin à l’eau du bain ou 10 gouttes d’huile essentielle mélangées à un peu de savon liquide. Il permet de combattre les rhumatismes, la fatigue et stimule la circulation.

À faire de préférence le matin, car ce bain pourrait nuire au sommeil.

Le shampoing :

Sous la douche appliquer 2 gouttes d’huile essentielle de romarin dans votre shampooing et laisser appliqué sur le cuir chevelu pendant cinq minutes. Pendant ce temps là, vous pouvez vous laver le corps et ensuite vous rincez. Ce mélange permet de mieux oxygéner le cuir chevelu et diminuer la chute de cheveux.

Nos autres articles